1986/01/23

Le LABO à Saint-Jean-de-Maurienne

Peu de temps après cette première hospitalisation, par l'intermédiaire d'un copain et d'un prête syndicaliste, je récupère un ancien local des scouts de France pour y peindre.




Avec les copains, on appelle ce lieu " Le Labo ". Il est, aussi, le théâtre de grandes et belles fêtes, pendant environ 3 ans. 

Dire, que le Labo est ma "Factory" à moi et que j'étais une sorte de Andy Warhol chez les ploucs " est une chose qui m'amuse encore beaucoup aujourd'hui.