07/09/1982

C'est elle mais je ne sais pas encore

Bien qu'un peu trop sérieux, Vincent était un bon copain  lors de ma Terminale au Lycée Paul Héroult de Saint-Jean-Jean-De-Maurienne.  
Après notre réussite au Bac C en juin 1982, nous étions retournés faire la rentrée dans notre désormais ancien bahut, histoire de frimer un peu.  
A la récré,  sa petite  sœur, Judith, était arrivée toute sautillante et contente de nous raconter quels profs elle allait avoir pendant son année de Seconde. 
Elle était vive et espiègle.


Leur famille avait la chance d'habiter dans un chalet en station.