2021/02/24

Sauver le monde par la compassion

Dans " Van Gogh, le suicidé de la société " Antonin Artaud écrivait :
" Ça va mal parce que la conscience malade a un intérêt capital à cette heure à ne pas sortir de sa maladie. C’est ainsi qu’une société tarée a inventé la psychiatrie pour se défendre des investigations de certaines lucidités supérieures dont les facultés de divination la gênaient. "
On sait maintenant qu'il existe une certaine similitude entre la société et les éléments qui la composent, les individus. J'exhorte donc les fous, non pas à sortir de leur folie, mais a la revendiquer plus que de la subir et à ne plus se complaire dans une prise en charge institutionnelle parfois bien confortable.
 
Force de propositions atypiques, notre "folie" peut, peut être, offrir une issue de secours et ainsi changer le monde en lui donnant une ultime et dernière chance. Encore faut-il la revendiquer de manière intense et vindicative sans tomber dans le piège de la mise sous contrainte.