2019/02/04

(Re)prise d'une activité physique

Je vais toute à l'heure rendre visite à une coach sportive qui  aide les gens à reprendre une activité physique après une maladie. 

Même si j'en ai le potentiel, je n'ai jamais été très sportif. Ayant du mal à évaluer le long terme et cherchant toujours un feedback quasi instantané, l''effort physique n'est pas tellement dans mes habitudes. 

Nourrissant une basse estime de moi-même, je me "retrouve" plus dans l’échec que dans la réussite. L'échec m'évite de remettre en cause mes propres compétences. Je me suis ainsi créé un auto-handicap:  je ne me prépare pas comme il faut pour une échéance longue et je choisis systématiquement des objectifs trop difficiles ou impossibles à atteindre.  Dans cette prophétie auto-réalisatrice, pour éviter l'échec, souvent je préfère ne rien faire (procrastination / acrasie). 

Il y a peut-être là les fondements de la maladie. Ne pas savoir doser l'effort m'a souvent amené à la rupture psychologique et à une sorte de panique proche de l'agitation face à des montées en puissance souvent épuisantes pour mon intellect.

Pour le moment, je souhaite juste intégrer l'activité physique à mes habitudes de vie.  Je vais y aller tranquillement, et pas à pas, pour ne pas être dégoûté dès la première séance.