2018/12/28

Déprime automnale et collapsologie

La fin de 2018 a été difficile : Comme souvent un état dépressif lié à la réduction de la lumière diurne me plombait dans une sorte d’apathie.
J'ai bien une lampe de luminothérapie mais je ne l'ai utilisée que sur le tard.
J'ai passé beaucoup de temps à ruminer et à me sentir impuissant en découvrant la collapsologie.



A Noël, nous avons passé une semaine à Saint-Jean-De-Maurienne chez maman. L'ambiance était apaisée et ce retour en Savoie m'a fait du bien. Malheureusement, sur le plan pondéral, j'ai pris quelques kilos avec la bonne nourriture de fête.

Au solstice, la motivation est doucement revenue.