15/07/2022

Le cycle d’une vie

Dans sa famille, les femmes y jouent un rôle prépondérant. De génération en génération, elles ont une activité professionnelle avant d’épouser leur homme doté d’une bonne situation. Concours de circonstances ? Les maris disparaissent relativement vite laissant à leurs épouses le soin d’éduquer les filles nées de leur union. La naissance d’un troisième larron dans cet univers féminin est comme un grain de sable. L’enfant n’est pas aussi docile que les filles et pour exister, le seul moyen à sa portée est la rébellion, tout en assumant parfaitement le rôle du père lors des absences de ce dernier.

Dans sa famille si les maris ont des situations professionnelles honorables, voire même sujettes à la notoriété publique, par quel coup du sort sont-ils amenés à mourir jeunes ou à devoir changer de profession ? Notre héritier n’échappe pas à la tradition. S’il se bat pour faire les études qui lui conviennent et qui lui apportent ses jours de gloire, il est contraint d’abandonner cette voie pour en emprunter une autre étrangère à ses centres d’intérêts et gagner sa croute.

Ses relations avec la gent féminine évoluent, de la trahison amoureuse dans sa tendre jeunesse aux difficultés relationnelles avec sa génitrice. Pourtant quand son épouse et son fils se heurtent, notre homme prend appui sur un membre de son réseau pour les faire sortir de cette impasse. Dans son foyer, le cercle infernal semble être brisé et les relations se rétablissent entre ses membres.

Au final, il incarne parfaitement le programme de vie reçu à sa naissance à travers son prénom : ses fondations sont construites dans un matériau solide comme du roc et son rayonnement brille comme un sou neuf. Il est comme un Roi au pays du rêv(e) et du concret.

Quel bonheur d’avoir croisé son chemin…

Elisabeth Lebeau – Nantes 15/07/2022

Famille - Interpretation dessinée du test de Rorschach (1981)

11/05/2022

Prendre soin

 " Maladie mentale " ou " handicap invisible" sont le coté immergé et stupide d'une énorme arnaque qui a permis au fil des années à la psychiatrie et à sa bonne copine, Big Pharma, de renforcer leurs pouvoirs. Comme elles mettent les rebêles les perturbateurs et les gens trop sensibles, à l'index du monde, elles ont la faveur de nos maitres ultralibéraux. 

Le délitement et bientôt l'effondrement du système médical français, auraient pu être une chance pour nous (ceux qu'ils appellent " les fous ")  de voir notre peine réduite et la fermeture des hopitaux psychiatriques mais malheureusement, pour le moment, il se passe exactement le contraire : Au lieu de s'adoucir, les institutions nous maltraitent de plus en plus en durcissant nos conditions de privation de liberté.  



Là où il faudrait de la gentillesse, de l'écoute et de la douceur, on installe des matons, des caméras de surveillance, des grillages et de la contention.

06/02/2022

Neuroéléments Radioleptique

Article poétique croisé avec ThePhase3


Les facteurs qui influencent le plus les processus de vieillissement dans un environnement radioactif sont l’irradiation nucléaire, les contrain­tes thermiques ou mécaniques, les processus corrosifs, abrasifs et érosifs, ainsi que les combinaisons et les interac­tions des processus. Les premiers effets des processus de vieillissement sont difficiles à déceler, car ils touchent habituellement le niveau microscopique de la structure moléculaire.



Les neuroleptiques sont des traitements aux effets primaires et secondaires lourds. Ils handicapent fortement les personnes qui en prennent tant au niveau psychique que somatique, cela sans aucune promesse de guérison de la psychose puisque le traitement est purement symptomatique. Les neuroleptiques favorise la prise de poids. et détériore l’image de soi pouvant entraîner ou aggraver les symptômes négatifs tels que la dépression. Les personnes qui prennent des neuroleptiques subissent un retrait social plus prononcé que ceux qui n'en prennent pas ou plus.